L’agence 1 WEEK 1 PROJECT a récemment été invité à organiser un workshop à Casablanca, à l’école Art’Com Sup. Durant une semaine les élèves ont cherché une problématique locale ou d’actualité et ont essayé d’y répondre par l’architecture et le design. 5 projets ont émergé liés à 5 problématiques locales marocaines et en particulier sur la ville de Casablanca.

CASASKIN de Guita AMARA, Loubna EL FAIK et Fatima Zahra ZAHRANI.

Ce projet est une réponse à la COP 22 qui aura lieu en 2016 au Maroc. CASASKIN propose un dôme au dessus de l’usine de Casablanca et introduit une forêt afin de créer un microclimat et d’absorber les rejets de CO2.

CASABOX de Râjaa BOUHADDOU, Mounia GOURHRABOU, Shems-Doha GOURHRABOU

La ville de Casablanca comporte un grand nombre de sans-abri. Casabox propose un toit pour tous en occupant les façades aveugles de la ville. Le projet se compose d’une structure triangulaire où viennent se positionner des tentes qui ressortent en façade quand elles sont occupées.

VILLE TRANSPARENTE de Lamia BOURKKADI, Bouchra OMARI et Ghita SYAD

Avec maintenant plus de 3,4 millions d’habitant, la ville de Casablanca n’est pas seulement la capitale économique du Maroc, c’est aussi la plus peuplée du Maghreb. Cette croissance pose des questions d’étalement et d’urbanisation. LA VILLE TRANSPARENTE est une extension de Casablanca sur l’eau, comme un miroir. Afin de conserver  une vue sur la mer, cette extension est transparente et se compose de différents niveaux de transparences comme différents quartiers.

MEMORIAL DE LA MARCHE VERTE d’Iismail LAHLOU, Amine CHEIKH et Othmane TALIBI

Comment ne pas oublier qu’en 1975 une marche pacifique est organisée du Maroc par Hassan II afin de récupérer le Sahara occidental? LE MEMORIAL DE MARCHE VERTE propose de revivre ce trajet avec comme point de repère sur le chemin l’ombre des marcheurs de 1975.

LOST SOUK d’Hidya SABBAR, Youssef AL BOROUHI et Houda EL AYAZI

Plus de 40 000 artisans  exercent leur activité dans le Zouk de Marrakech. Comment se repérer dans ce labyrinthe? LOST SOUK sectorise les quartiers du souk par des couleurs et propose, comme le fil d’Ariane, un réseau de lignes localisées au plafond permettant aux visiteurs de pouvoir trouver la sortie ou de s’orienter afin de se rendre dans un quartier spécifique.

Composition du jury:

– Axel de Stampa et Sylvain Macaux (1week1project)

– Mehdi Khessouane, Global designer

– Zahia Benabdeljalil, directrice de Art’Com Sup Casablanca

– Grégoire Fourmaintraux, architecte DESA hmonp et coordinateur pédagogique à Art’Com Sup

 

ENGLISH

1 WEEK 1 PROJECT was recently invited to organise a workshop at Art’Com Sup school of design in Casablanca. During one week, students tryed to resolve local  and current issues throught architecture and design. 5 projects emerge out of this process.

CASASKIN, by Guita AMARA, Loubna EL FAIK and Fatima Zahra ZAHRANI: This project is a proposal for COP 22 wich will take place in Morocco in 2016. CASASKIN proposes to place a dome over the Casablanca factory to house a forest, to create a microclimate and absorb CO2.

CASASKIN, by Guita AMARA, Loubna EL FAIK and Fatima Zahra ZAHRANI: This project is a proposal for COP 22 wich will take place in Morocco in 2016. CASASKIN proposes to place a dome over the Casablanca factory to house a forest, to create a microclimate and absorb CO2.

VILLE TRANSPARENTE by Lamia BOURKKADI, Bouchra OMARI and Ghita SYAD: Now with over 3.4 million of inhabitants , Casablanca is not only the economic capital of Morocco , it is also the most populated city of Maghreb region. This growth raises questions of sprawl and urbanization. LA VILLE TRANSPARENTE is an extension of Casablanca on the ocean like a mirror. To maintain a sea view , this extension is transparent and consists of different levels of transparency as different districts.

MEMORIAL DE LA MARCHE VERTE by Iismail LAHLOU, Amine CHEIKH and Othmane TALIBI: How not to forget that in 1975 a peaceful march was organized by Hassan II king of Morocco to get back the Western Sahara ? LE MEMORIAL DE LA MARCHE VERTE offers to  relive the march following landmarks representing the shadow of the walkers lf 1975.

LOST SOUK by Hidya SABBAR, Youssef AL BOROUHI and Houda EL AYAZI: Over 40,000 artisans operates in Marrakech souk. How to navigate in this labyrinth ? LOST SOUK identified districts by colors and propose an Ariane’s line network on the ceiling allowing visitors to find the exit or their location.